Régime et nutrition


Lorsque vous aurez quitté l’hôpital, vous allez devoir suivre le menu à la lettre tel que décrit dans la section « Que manger les 6 premières semaines après la chirurgie » disponible dans la section TÉLÉCHARGEMENTS. Rappelez-vous que votre nouvelle poche gastrique est très petite et n’est pas complètement guérie. S’IL VOUS PLAÎT SUIVRE À LA LETTRE LES INSTRUCTIONS alimentaires pendant les 5 premières semaines. Si vous dérogez, votre poche risque d’ÉCLATER. CELA PEUT VOUS TUER! Suivez ces instructions pour minimiser les problèmes:
  1. Lorsque vous mangez, ne prenez pas plus de 2 cuillères à soupe de nourriture toutes les 10-15 minutes. Utilisez une cuillère à café pour éviter de prendre trop de nourriture à la fois.
  2. Arrêtez de manger dès que vous êtes plein.
  3. Prenez souvent de très petites gorgées d’eau pour éviter la déshydratation.
  4. Vérifiez que votre urine est jaune, semblable à la couleur du thé. Si elle est rouge-brun, c’est que vous ne buvez pas assez d’eau.
  5. Le café et le thé ne sont pas recommandés vu leur minime valeur nutritive et vu qu’ils réduisent l’absorption du fer s’ils sont pris avec des aliments.
Produits alimentaires Exemples Conséquences
Sucreries concentrées Le sucre, le jus, les pâtisseries, les biscuits, les gâteaux, les glaces, les bonbons / les barres de chocolat, le miel, le sirop d’érable, les confitures, etc « Syndrome de chasse »; Hypoglycémie réactive; une reprise de poids.
Aliments riches en graisses Les viandes grasses, la peau de volaille, le bacon, les saucisses, les matières grasses ajoutées (beurre, l’excès d’huile), les sauces crèmeuses, les fritures, etc « Syndrome de chasse »; Hypoglycémie réactive; une reprise de poids.
Les boissons gazeuses Soda, eau minéralisée, l’eau gazeuse, bière, etc Augmente la taille de la poche gastrique.
Caféine Café, thé, chocolat, boissons énergétiques, etc Diurétique; perte des fluides
Alcool Bière, vin, spiritueux, etc Une irritation du système digestif; une reprise de poids
Produits céréaliers mous Pains non grillé, pâtes, riz, etc; Dysphagie (sentiment de blocage au moment d’avaler)
Des aliments fibreux Les noix, le maïs soufflé, le céleri, l’artichaut, etc Il est préférable de ne pas en manger jusqu’à l’amélioration de la tolérance