Comparaison des chirurgies


Dérivation gastrique Roux-en-Y Gastrectomie verticale ou «Sleeve»
Représentation graphique
Anatomie Une petite poche gastrique de 30-40 ml est reliée directement au petit intestin évitant l’estomac. La nourriture et les sucs digestifs sont ainsi séparés sur 3 à 5 pieds. 80 % de l’estomac est enlevé et le 20 % restant aura la forme d’une banane.
Mécanisme d’action Limite considérablement le volume d’aliments qui peut être ingéré. Possibilité de légère malabsorption. Le nouvel estomac étant plus petit, permet de réduire la quantité de nourriture à être ingéré.  Enfin, le nouvel estomac diminuera la production de Ghrélin, une hormone qui contrôlerait l’appétit.
Quelle approche chirurgicale est utilisée pour chaque intervention? Cinq petites incisions (7 mm) sur l’abdomen permettent de faire cette chirurgie par laparoscopie. Cinq petites incisions (7 mm) sur l’abdomen permettent de pratiquer cette chirurgie par laparoscopie.
Quelle quantité de poids puis-je m’attendre à avoir perdu après cette chirurgie Perte de 75 % du surplus des poids. Perte de 65% du surplus de poids.
Quels changements de mode de vie et de régime alimentaire sont requises après cette chirurgie? Les patients doivent consommer moins des calories par jour, soit trois petits repas riches en protéines. On doit éviter le sucre et les gras pour prévenir le «Dumping Syndrome». Il faut prévenir les carences en vitamines et en protéines à l’aide de suppléments. Les patients doivent aussi faire de l’exercice de façon régulière (p. ex. : marcher 10 000 pas par jour, mesurer à l’aide d’un podomètre). Les patients doivent consommer moins des calories par jour, soit trois petits repas riches en protéines. Il faut prévenir les carences en vitamines et en protéines à l’aide de suppléments. Les patients doivent aussi faire de l’exercice de façon régulière (p. ex. : marcher 10 000 pas par jour, mesurer à l’aide d’un podomètre).
Recommandations vitaminiques (à vie) Multivitamines Vitamine B 12 Calcium Fer (pour les femmes menstruées) Multivitamines Calcium
Quelles sont les risks de mortalité  de cette chirurgie et y a-t-il d’autres risques immédiats?
COURT TERME
Décès* 0 %
Fuite anastomotique 2,1 %
Saignements mineurs 1,5 %
Perforation du colon 0,1 %
Thrombose veineuse profonde 0,4 %
Lacération foie/rate 1,4 %
Infection à la zone d’insertion du port 1,2 %
Infarctus du myocarde 0,2 %
Embolie pulmonaire 0,2 %
*Ce tableau indique les statistiques personnelles de Dr. Christou entre 2006-2017 avec aucune mortalité chirurgical dans plus de 1.400 cas
COURT TERME
Décès * 0 %
Fuite anastomotique 2,2%
Saignements mineurs 1,5 %
Lacération foie/rate 1,4 %
Thrombose veineuse profonde 0,2 %
Infection à la zone d’insertion du port 0,9 %
 
Quels sont les risques à long terme de cette chirurgie.
LONGUE TERME
Anémie sévère 10%
Rétrécissement de GJ 4 %
Ulcères de la poche gastrique 1,4 %
Hernie à la zone d’insertion du port 0,8 %
Calculs biliaires (10 ans) 14.4 %
Hernie/obstruction de l’intestin grêle 2,6 %
Calculs rénaux 2%
Carences en vitamines/minéraux 2%
LONGUE TERME
Anémie sévère 5%
Rétrécissement de la Sleeve 2 %
Ulcères de la poche gastrique 1,4 %
Hernie à la zone d’insertion du port 0,8 %
Calculs biliaires (10 ans) 17.3 %
Hernie/obstruction de l’intestin grêle 1 %
Calculs rénaux 2 %
Carences en vitamines/minéraux 2%
Rapidité de la perte de poids La perte de poids se maintiendra selon la capacité du patient à respecter les consignes alimentaires et à faire de l’exercice physique de façon régulière. La perte de poids peut s’échelonner sur deux ans et demi. Une reprise de poids est possible après ce délai. La perte de poids se maintiendra selon la capacité du patient à respecter les consignes alimentaires et à faire de l’exercice physique de façon régulière. Une reprise de poids est possible après ce délai.
Durée moyenne de la chirurgie 75 minutes 50 minutes
Durée de l’hospitalisation 2 jours 1 jour
Quelle est la période de convalescence? Puisque cette chirurgie est minimalement invasive, les patients n’ont besoin que de 1 à 2 semaines de convalescence à la maison (certains retourneront même au travail une semaine après l’opération.) Puisque cette chirurgie est minimalement invasive, les patients n’ont besoin que de 1 à 2 semaines de convalescence à la maison (certains retourneront même au travail une semaine après l’opération.)
Temps d’attente pour se faire opérer De 4 à 6 semaines, soit le temps requis pour vous préparer adéquatement pour la chirurgie . De 4 à 6 semaines, soit le temps requis pour vous préparer adéquatement pour la chirurgie
Qui paie la chirurgie? Les patients défraient les coûts de la chirurgie. Les patients défraient les coûts de la chirurgie.
L’opération est-elle réversible? OUI.   Une chirurgie par laparoscopie peut être effectuée pour joindre la nouvelle poche gastrique à l’estomac principal, puisque celui-ci n’est pas retiré lors de la chirurgie initiale. NON.   Quand 80 % de l’estomac est enlevé, il ne peut pas être remis en place.
Les recommandations du Dr Christou Procédure efficace recommandée pour la plupart des patients, particulièrement pour ceux qui ont la « dent sucrée ».Cette intervention est considérée comme la norme d’excellence en matière de perte de poids en Amérique du Nord. Efficace pour les patients avec un IMC de 32 à 50 kg/m² (avec comorbidité comme le diabète) qui participeront régulièrement à un programme d’exercices et qui sont très motivés à suivre les consignes nutritionnelles.Comme nous n’avons aucune donnée sur la perte de poids à long terme, si la perte de poids est inadéquate, une deuxième chirurgie peut être envisagée comme la dérivation gastrique isolée ou la dérivation biliopancréatique-DS.
Afficher les comparaisons pour les autres procédures
 

Le tableau ci-dessous s’affiche mieux vu sur un écran large

Dérivation gastrique Gastrectomie verticale Switch Duodenal (PPDDS) Dérivation gastrique avec Anestomose Unique Switch Duodénal avec Anastomose Unique
Représentation graphique Gastric Bypass Realize ENG VSG Realize ENG PPDDS_ENG_REALIZE OAGB SADI
Popularité mondiale  52%  35%  2%  2%  <1%
Combien de temps dois-je rester à l’hôpital?  2 jours  1 jour  2-3 jours   2 jours  2 jours
Quand pourrais-je retourner travaillé?  2 semaines  2 semaines  3 semaines  2 semaines 2 semaines
Est-ce que la chirurgie est réversible?  OUI  NON  NON  OUI NON
Est-ce que la procédure élimine la faim?  OUI OUI OUI  NON NON
Risque de décès 30 jours après la chirurgie  0 – 0.5%  0 – 0.5%  0 – 1.6%  0 – 0.5% 0 – 0.5%
Poids moyen perdu après 5 – 10 ans  70% de l’excès pondéral   55% de l’excès pondéral  75% de l’excès pondéral   60% de l’excès pondéral  Pas de données
Après combien de temps je pourrai atteindre ma perte de poids maximale ?  18 mois  2 ans  18 mois 18 mois Pas de données
Puis-je reprendre mon poids après cette procédure?  +  ++  + ++ Pas de données
Contrôle du Diabète de type 2  +++  ++  ++++  ++   Pas de données
Contrôle de l’hypertension artérielle  +++  ++  +++  ++   Pas de données
Contrôle des lipides et du cholestérol  +++  ++  ++++  ++   Pas de données
Contrôle de l’apnée du sommeil  +++  ++  +++  ++   Pas de données
Réduction du risque de décès 5 ans après la procédure  34 – 89%   Pas de données  Pas de données Pas de données  Pas de données
Complications à long terme Anémie ++ Carence vitaminique ++ Calculs rénaux + Anémie ++ Carence vitaminique ++ Anémie +++ Carence vitaminique +++ Calculs rénaux ++ Faible taux d’albumine + Selles fréquentes +++ Anémie ++ Carence vitaminique ++ Calculs rénaux + Le reflux biliaire L’œsophagite Cancer (rare)   Pas de données
Recommandations du Dr Christou Recommandée pour les patients avec un IMC> 40 kg/m 2
En Amérique du Nord, elle est considérée comme la procédure « Gold Standard » en perte de poids.
La majorité de nos patients choisissent cette procédure.
Meilleure pour les patients avec un IMC = 32-50 kg/m 2 (avec au moins une maladie comme le diabète type 2) qui aiment suivre un programme d’exercice, qui sont plus disciplinés et qui peuvent respecter des restrictions alimentaires.
La principale réserve du Dr Christou sur cette chirurgie est le manque de résultats de perte de poids à long terme.
Meilleure pour les patients avec un IMC > 60 kg/m2 qui acceptent certains inconvénients comme des selles fréquentes, des gaz, etc.
La principale réserve du Dr Christou quant à cette chirurgie est la nécessité d’une adhésion rigide à des suppléments diététiques. La plupart des patients ne parviennent pas à le suivre à long terme.
Recommandée pour les patients avec un IMC> 40 kg/m 2Le reflux biliaire et l’œsophagite biliaire (une irritation du tube qui relie l’estomac et la bouche de la bile à l’anastomose unique à la poche et à l’œsophage) peut entraîner un cancer (rare). Pas assez d’expérience disponible dans le monde entier pour faire des recommandations.La position de la ASMBS est que la SADI est une procédure expérimentale et nécessite une étude plus approfondie.

La dérivation gastrique Roux-en-Y par laparoscopie

La dérivation gastrique par laparoscopie est pratiquée en introduisant une caméra vidéo dans une petite incision abdominale. Apprenez-en plus

La gastrectomie verticale par laparoscopie

La gastrectomie verticale, aussi appelée gastrectomie pariétale ou « Sleeve » en anglais, est une opération qui se fait par laparoscopie. Apprenez-en plus